Actualités - Droit social



Salarié DG qui utilise les salariés et les outils de la société pour arrondir ses fins de mois : toujours pas de faute lourde !

01/09/2020

« Il en résulte que la preuve est rapportée par l’employeur de ce que M. Y a utilisé des salariés et des outils de la société dont il était le directeur général pour un travail exécuté au profit d’un tiers, et ce dans son seul intérêt personnel, se faisant rémunérer en espèces pour les services rendus.

Ces faits sont à eux seuls constitutifs d’une faute grave, sans pour autant constituer une faute lourde, l’intention de nuire du salarié n’étant pas établie. »

CA Bordeaux, ch. soc. sect. a, 20 mai 2020, n° 17/01014


Droit social (Tout voir)
01/09/2020
Depuis le 1er septembre, le taux de compétence en dernier ressort des CPH est calqué sur celui des tribunaux judicaires, passa... En savoir plus
 
Fiscalité (Tout voir)
01/09/2020
Dans le cadre d’une SARL pour laquelle l’associé unique a opté pour l’IR, en l'absence de variation de stock... En savoir plus
 
Droit des affaires (Tout voir)
01/09/2020
« […] si l'article 5 de la loi n° 90-1258 du 31 décembre 1990, relative à l'exercice sous forme de soci... En savoir plus
 
A savoir également (Tout voir)
01/09/2020
« […] l'article L. 271-1 du code de la construction et de l'habitation n'exige pas qu'une lettre d'accompagnement soit jointe ... En savoir plus