Actualités - A savoir également



Prescription quinquennale pour les troubles anormaux de voisinage

01/03/2020

« […] L’action en responsabilité fondée sur un trouble anormal du voisinage constitue, non une action réelle immobilière, mais une action en responsabilité civile extracontractuelle soumise à une prescription de […] cinq ans ».

Un voisin qui subit des troubles de voisinage a donc 5 ans pour agir sur le fondement de la théorie prétorienne des troubles anormaux de voisinage, conformément aux dispositions de l’article 2224 du Code civil.


Cass 3e civ., 16 janv. 2020, n° 16-24.352


Droit social (Tout voir)
01/04/2020
Congés payés : L’employeur peut, par accord collectif d’entreprise ou de branche et dans la limite de 6 jours ouv... En savoir plus
 
Fiscalité (Tout voir)
01/04/2020
Sur le plan fiscal, les entreprises peuvent demander à bénéficier d'un délai de paiement d'impôt. Pour fa... En savoir plus
 
Droit des affaires (Tout voir)
01/04/2020
Afin de pallier aux inconvénients de l’état d’urgence sanitaire sur les contrats en cours, des dispositions d... En savoir plus
 
A savoir également (Tout voir)
01/06/2020
Actuellement, les aides personnalisées au logement (APL), allocations de logement familiale (ALF) et allocations de logement sociale ... En savoir plus