Actualités - Droit social



Pas de transaction sans que le salarié ne connaisse les motifs de son licenciement

01/03/2020

La transaction est un contrat conclu entre employeur et salarié pour résoudre un différend en évitant un recours contentieux.
Aussi, un tel accord ne peut être valablement conclu par un salarié licencié que lorsqu’il a effectivement eu connaissance des motifs de son licenciement ; soit à la date de la réception de la lettre de licenciement ou de sa remise en mains propres contre décharge.

Une transaction conclue antérieurement à cette remise est donc nulle.

Cette solution est conforme à la position classique de la Cour de cassation en la matière (à rapprocher de : cass. soc., 29 mai 1996, n° 92-45.115).

Cass. soc., 12 fév. 2020, no 18-19.149


Droit social (Tout voir)
01/04/2020
Congés payés : L’employeur peut, par accord collectif d’entreprise ou de branche et dans la limite de 6 jours ouv... En savoir plus
 
Fiscalité (Tout voir)
01/04/2020
Sur le plan fiscal, les entreprises peuvent demander à bénéficier d'un délai de paiement d'impôt. Pour fa... En savoir plus
 
Droit des affaires (Tout voir)
01/04/2020
Afin de pallier aux inconvénients de l’état d’urgence sanitaire sur les contrats en cours, des dispositions d... En savoir plus
 
A savoir également (Tout voir)
01/06/2020
Actuellement, les aides personnalisées au logement (APL), allocations de logement familiale (ALF) et allocations de logement sociale ... En savoir plus