Actualités - Droit social



Pas de transaction sans que le salarié ne connaisse les motifs de son licenciement

01/03/2020

La transaction est un contrat conclu entre employeur et salarié pour résoudre un différend en évitant un recours contentieux.
Aussi, un tel accord ne peut être valablement conclu par un salarié licencié que lorsqu’il a effectivement eu connaissance des motifs de son licenciement ; soit à la date de la réception de la lettre de licenciement ou de sa remise en mains propres contre décharge.

Une transaction conclue antérieurement à cette remise est donc nulle.

Cette solution est conforme à la position classique de la Cour de cassation en la matière (à rapprocher de : cass. soc., 29 mai 1996, n° 92-45.115).

Cass. soc., 12 fév. 2020, no 18-19.149


Droit social (Tout voir)
01/07/2020
Lorsqu’un salarié viole son interdiction de travailler pendant un arrêt maladie, faisant ainsi disparaître l... En savoir plus
 
Fiscalité (Tout voir)
01/07/2020
Il est indispensable de prouver que la société mère établie dans un Etat membre de l’UE est bien le b... En savoir plus
 
Droit des affaires (Tout voir)
01/07/2020
« […] ne donne pas lieu à responsabilité le fait dommageable portant atteinte à un droit ou à un in... En savoir plus
 
A savoir également (Tout voir)
01/07/2020
Pour la Cour de cassation, à défaut d’établir le caractère nécessaire des travaux souhait... En savoir plus