Actualités - Droit social



DISSIMULER VOLONTAIREMENT DES INDUS À L'EMPLOYEUR EST UNE FAUTE GRAVE

01/10/2019

Il est d’ordre public qu’un contrat doit être exécuté de bonne foi (cf. c. civ., art. 1104).

De surcroît, en cas d’indus, l’employeur est en droit d’exiger d’être remboursé.

Dès lors, la dissimulation volontaire de trop versés et le refus de rembourser sont suffisamment graves pour rendre impossible le maintien du salarié dans l'entreprise et justifient son licenciement sans préavis, ni indemnité.

Cass. soc., 11 sept. 2019, n° 18-19.522


Droit social (Tout voir)
01/10/2019
Lorsqu’un salarié licencié commet une faute grave au cours de l'exécution du préavis, dont il n... En savoir plus
 
Fiscalité (Tout voir)
01/10/2019
Aux termes de l’article L. 76 B du livre des procédures fiscales, il incombe à l'administration d'informer le contribuab... En savoir plus
 
Droit des affaires (Tout voir)
01/10/2019
Pour la Cour de cassation : « la proportionnalité du cautionnement du mari, marié sous le régime de la s... En savoir plus
 
A savoir également (Tout voir)
01/10/2019
En 2017, en France métropolitaine, le niveau de vie médian de la population s’élève à 20 820 euros ... En savoir plus