Actualités - A savoir également



Plan de redressement : cession forcée des actions du dirigeant

02/10/2009

La cession forcée des actions des dirigeants peut être demandé uniquement par le ministère public.


Dans sa volonté de rendre plus attractive la sauvegarde, le gouvernement a abrogé l’article L. 626 – 4 du Code du commerce : dans les procédures ouvertes depuis le 15 février 2009, l’adoption des plans de sauvegarde ne pourra donc plus être subordonnée à une des modalités d’éviction des dirigeants de ce texte, qu’il s’agisse de leur remplacement, de l’incessibilité de leurs titres ou de la cessation forcée de ceux-ci.


Cet arsenal demeure cependant, tout comme avant la loi du 26 juillet 2005, à la disposition du tribunal en cas de redressement judiciaire conduisant à un plan de redressement. Moyennant quelques légères adaptations rédactionnelles, le dispositif se retrouve aujourd’hui au nouvel article L. 631-19-1 du code du commerce.


Aussi l’arrêt de la Cour d’appel de Paris en date du 18 juin 2009 vient utilement rappeler aux mandataires judiciaires et aux tribunaux que, depuis le 1er janvier 2006, l’initiative des mesures d’éviction est réservée au ministère public.

 

Ce qui signifie que le tribunal ne peut plus se saisir d’office à cette fin, mais surtout que la demande de l’administrateur n’est plus recevable.


Source : CA Paris, Ch.9, 18 juin 2009, n°08/20924.

 

Réalisé par Lexom au service des experts comptables

 


Droit social (Tout voir)
01/11/2019
La prohibition des sanctions pécuniaires est d’ordre public (c. trav., art. L. 1331-2 et L. 1334-1). De même, l... En savoir plus
 
Fiscalité (Tout voir)
01/11/2019
Il résulte de l'article 150-0 D ter du code général des impôts (CGI) que le bénéfice de l'abattemen... En savoir plus
 
Droit des affaires (Tout voir)
01/11/2019
En application de l’article L. 313-12 du Code monétaire et financier, un établissement de crédit est en facult... En savoir plus
 
A savoir également (Tout voir)
01/11/2019
L’allocation aux adultes handicapés est revue à la hausse avec un montant actualisé à 900 €. Cette a... En savoir plus